Dacia Lodgy 5P -10% moins cher chez mandataire Qarson

Le look du Lodgy nous fait penser au modèle Renault Scénic. Par contre, la différence de prix entre les deux est assez importante. Sa longueur de 4,49m procure un espace appréciable dans l'habitacle. Sa capacité de chargement est intéressante : 827 litres en version 5 places et 2 617 litres avec les sièges rabattus en 7 places . En options, vous pouvez trouver la navigation tactile, le kit USB et le Bluetooth. Dacia a amélioré l'endurance de ses modèles qui deviennent plus fiables et robustes. Ainsi, la garantie constructeur est prolongée jusqu'à 3 ans (ou 100 000 kms) afin de rassurer les futurs propriétaires.
Motorisation
Carburant
Finition
Couleur
Intérieur
Prix Qarson (TTC) Remise Disponibilité
Dacia Lodgy 5P 1.2 Essence
1.2 TCe 115ch M/5
LAUREATE 5 PLACES
Blanc Glacier Favelt
12 870 € -6% sur commande
1.2 TCe 115ch M/5
PRESTIGE 7 PLACES
Gris Comète Favelt
15 240 € -5% mi-novembre
1.2 TCe 115ch M/5
PRESTIGE 7 PLACES
Gris Platine Favelt
15 240 € -5% mi-novembre
Dacia Lodgy 5P 1.5 Diesel
1.5 dCi FAP 90ch M/5
AMBIANCE 7 PLACES
Blanc Glacier Elfyr
14 070 € -10% sur commande
1.5 dCi FAP 110ch M/6
PRESTIGE 7 PLACES
Blanc Glacier Favelt

SUPER PROMO

15 870 € -10% disponible
1.5 dCi FAP 110ch M/6
PRESTIGE 7 PLACES
Noir Nacré Favelt
16 710 € -7% debut / mi-octobre
1.5 dCi FAP 110ch M/6
PRESTIGE 7 PLACES
Beige Cendré Favelt
16 710 € -7% debut / mi-octobre
1.5 dCi FAP 110ch M/6
PRESTIGE 7 PLACES
Gris Comète Favelt
16 710 € -7% disponible
1.5 dCi FAP 110ch M/6
PRESTIGE 7 PLACES
Gris Comète Favelt
16 710 € -7% fin de octobre / debut de novembre
1.5 dCi FAP 110ch M/6
PRESTIGE 7 PLACES
Noir Nacré Favelt
16 710 € -7% fin de octobre / debut de novembre
1.5 dCi FAP 110ch M/6
PRESTIGE 7 PLACES
Beige Cendré Favelt
16 710 € -7% fin de octobre / debut de novembre
1.5 dCi FAP 110ch M/6
PRESTIGE 7 PLACES
Beige Cendré Favelt
16 770 € -7% disponible
1.5 dCi FAP 110ch M/6
PRESTIGE 7 PLACES
Noir Nacré Favelt
16 770 € -7% disponible

A VOIR AUSSI: nos meilleures offres sur les MONOSPACES similaires


  • Article
  • Video
  • Dacia Lodgy Prestige. Un monospace familial qui impressionne.

    Que ce soit pour partir en vacances, faire les courses, ou emmener les enfants à l'école, si nous en sommes à l'étape "famille" de notre vie, pour notre véhicule nous aurons besoin surtout de place et ces les véhicules monospaces qui nous viennent à la rescousse. Leur gamme étant relativement réduite, le choix est souvent difficile car représente beaucoup de compromis, chose à laquelle les constructeurs essayent dernièrement de remédier. Dans cet article nous mettrons à la loupe un modèle récent sorti tout droit des fours de la marque Dacia - le Lodgy.

    Allure et style

    Dacia Lodgy, version Prestige, chez Qarson Avant de prendre la route, nous avons eu un peu de temps pour apprendre à connaître ce véhicule. Les premières impressions étaient bien évidemment visuelles et concernaient la carrosserie. Nous devons avouer que dans le cas de la Dacia Lodgy, il ne faut absolument pas se fier aux photos. Celles que l'on a vues avant de réceptionner le véhicule, ne prédisaient rien de miraculeux, et ce, en passant sur le fait que par définition les monospaces ne sont pas des „beautés”. Lorsque l'on a pu voir le modèle testé de plus près, nous l'avons bien scruté de chaque côté et les impressions n’en devenaient que meilleures. Pour le devant, les designers ont dessiné la ligne des phares ainsi que celle de la calandre d’un trait fin et ont saupoudré le tout d’une pincée de chrome grâce à quoi on ne peut lui reprocher grand-chose. Aux lignes latérales non plus – il n’y a là aucun élément qui saute aux yeux de manière exagérée. Il n’y a pas non plus de quoi nous épater, nous regardons après tout un monospace – haut, long et carré. En regardant les côtés du véhicule, un élément a su se faire distinguer et de manière positive, notamment les jantes en aluminium 16 pouces d’un motif classique. C’est bien l’arrière qui nous a interpellés, plus précisément la forme adoptées pour les feux. Mais ce n’est qu’une question de goût personnel. Pourtant, la marque Dacia mérite bien quelques mots positifs, car en regardant dans un passé encore récent la première génération des Logan, il serait difficile d’imaginer que quelques années plus tard, sans efforts particuliers, on vanterait les traits d’un monospace du même sigle.

    Le confort intérieur

    Banquette arrière rabatable 1/3-2/3 Et qu’en est-il de l’intérieur ? On peut dire de la Dacia Lodgy qu’elle est une pure familiale. Tous les éléments en plastique à portée de main sont durs, même ceux placés dans les endroits « stratégiques » tels que le panneau des vitres électriques. Cela ne veut pourtant pas dire que pendant la conduite on entendrait des craquements ou d’autres bruits indésirables – rien de tel. Les pièces sont fermes, mais le tout est assemblé avec soin. La conception du cockpit est agréable à l’œil et la plupart des éléments indispensables pour une conduite sans stress se trouvent là où elles le devraient. Le fait que le constructeur ait choisi „d’insérer” un peu de couleurs claires est une bonne chose, grâce à laquelle l’intérieur ne donne pas une impression trop fade. Fonctionnalités et équipements Siège conducteur réglable en hauteur, volant réglable en hauteur, navigation, kit uSB Comme nous l'avons mentionné un peu auparavant, on ne peut pas non plus reprocher grand-chose à l’ergonomie et la manipulation de tous les instruments, elle est intuitive. L’écran tactile placé légèrement trop bas dans la console centrale, constitue un vrai centre de commandes. Grâce à lui on peut contrôler le système audio, connecter un téléphone portable par Bluetooth, ou encore entrer une adresse dans le système de navigation GPS. Le conducteur aura également à sa disposition des commandes audio au volant permettant de contrôler le téléphone et la radio. Cependant, on retrouve sur le volant deux boutons pour les réglages du limitateur de vitesse. Malheureusement nous retrouverons à l’intérieur quelques économies exagérées, nous n'arrivons pas l'expliquer autrement. L’absence du rétro-éclairage des boutons des vitres électriques peut s’avérer parfois gênant, surtout étant donné qu’ils sont placés loin et qu’il n’est pas difficile d’ouvrir par erreur la vitre arrière plutôt que celle à l’avant. Une autre déception est l’absence d’un programme pour les essuie-glaces qui permettrait de réaliser plus d’un cycle. Nous ne pensions pas qu’au XXI siècles ces manques pourraient être encore présents. Mais ils ne gâchent pas plus que cela l’impression positive que donne l’intérieur de la Lodgy.

    Les impressions de conduite

    Coffre, cache bagages en roulement, filet de retenue des bagages Les passagers n’auront pas à se plaindre du confort de voyage, on retrouvera suffisamment de place pour les personnes de grande taille. Même lorsqu’un conducteur de grande taille prend place dans le siège devant, en nous plaçant derrière lui nous avions suffisamment de place pour les jambes, pareillement pour la tête. Si notre équipe NBA imaginaire devait se composer également d’un entraîneur et de son assistant, ils pourraient sans problème occuper les sièges de la troisième rangée. Là, bien évidemment, on n’a pas à s’attendre au même confort qu’octroient les deux premières rangées, mais pour les plus jeunes passagers, ou en situation de dépannage, ces places tomberont à pic. Ces sièges sont bien évidemment démontables, ce qui en combinaison avec la possibilité de rabattre les sièges arrière fait du Lodgy un véhicule à coffre conséquent. Trêve de bavardages, occupons-nous de la question essentielle, soit est-ce que l’acquisition d’une Dacia Lodgy peut être justifiée également par le fait que c’est un véhicule qui donne à son conducteur un plaisir de conduite. Pour ces tests, nous avons reçu un véhicule équipé d’un moteur essence 1.2 litres. Dans nos têtes, en assemblant deux faits – la grande et lourde carrosserie de ce véhicule et le petit moteur on ne s'attendait qu’à des déceptions, que ce soit pendant les longs voyages ou lors d’ un usage quotidien en ville. La réalité est pourtant surprenante. Sur une route accidentée en ville, nous avons eu la possibilité de tester un autre élément du Lodgy – sa suspension. Il s’agit là d’un grand défi pour les amortisseurs et la Dacia s’en sort pas mal, un peu à la française, de façon douce. Les personnes qui se décident pour une Dacia Lodgy doivent bien être conscientes du gabarit de ce véhicule, qui peut rendre la vie un peu difficile en ville. On ne peut reprocher grand-chose à la visibilité dans ce véhicule, surtout s’il est équipé des radars de recul.

    Les performances, la conduite et la consommation

    Les premiers kilomètres parcourus en ville, nous ont convaincus qu’il faut reconnaître le mérite à Renault pour ce moteur à turbocompresseur 1.2 TCe d’une puissance de 115ch. Nous avons été surpris que ce véhicule aux gabarits et à la masse assez importants se sorte aussi vivement des virages, peu importe si l’on démarre aux feux tricolores, ou que l’on accélère à des vitesses supérieures. De plus, il ne faut pas grand-chose pour conduire de façon dynamique, car dès 2000 tours le turbo se fait sentir. Le bruit généré par le moteur ne dérange pas plus que cela, pourtant nous avons là à faire à un petit moteur quatre cylindres. Pour un monospace, le véhicule s’avère être assez agile, bien sûr nous ne devons pas nous attendre à l’agilité des petites citadines. Cependant, à aucun moment nous n'avons été particulièrement dérangés par son gabarit. Et comment le Lodgy se débrouille-t-il sur route ? Là également nous attendait une agréable surprise. À une vitesse avoisinant les 100 km/h le Dacia ne rechignait pas plus, par moment on oubliait qu’on a à faire avec un monospace. On ne peut pas non plus reprocher quoi que ce soit à la stabilité du véhicule, qui ne „valse” pas au moindre souffle de vent et qui permet de dépasser des camions sans stresser. Quant aux impressions auditives, cela ne commence à devenir bruyant qu’à partir de 130km/h, que l’on ne dépassera pas bien évidemment. En-dessous de cette limite l’intérieur reste relativement silencieux. Dommage que l’on ne puisse pas combler ce silence par un système audio convenable, nous qualifierons celui-ci de moyenne, voir même de basse qualité. Les sièges du véhicule sont mous, confortables mais n’offrent que très peu de maintien latéral, ce qui décourage toute conduite sportive. Une vitesse à 110km/h permet de réduire la consommation de quelques 2 litres. Les personnes qui se décideront pour un moteur essence à la place du diesel n’auront pas à se plaindre à la pompe. Une conduite calme en route garantit des résultats aux alentours de 6-7 litres, en ville on pourra même atteindre les 8 litres. De manière générale, après avoir parcouru quelques centaines de kilomètres sur autoroute on découvre la vraie nature de ce véhicule – un Monospace familiale, tranquille et doté d’un confort de bon niveau. En résumant – pas de surprises, pas de problèmes. Au départ, nous ne nous réjouissions pas lorsque nous avons su que l'on aurait à tester une Dacia Lodgy. Mais plus on passait du temps avec ce véhicule et plus on apprenait à apprécier ses qualités. L’achat du monospace de Dacia n’est donc pas synonyme de honte, ou de devoir concéder à une dynamique nulle ou au plaisir de conduite. Ce véhicule fait bonne impression, que l’on roule en ville (et qu’on ait beaucoup de patience ou une bonne place de parking) ou sur route. Si l’on nous demandait aujourd’hui si nous aimerions nous rendre au prochain Salon de l’Auto en Lodgy, sans hésiter on accepterait d'un hochement de tête et tendrait la main pour récupérer les clés. Et cela vaut la peine de demander un exemplaire bien équipé comme la version Prestige, qui se trouve au sommet de la gamme et qui nous coûtera en essence chez le concessionnaire environ 16 000 euros (le modèle de base équipé d’un moteur 1.6 vaut 11 480 euros) Pour ce prix nous bénéficions d’un système multimédia avec GPS, tous les éléments de confort, les systèmes de sécurité, un excellent moteur, du confort et un plaisir de conduite – c’est donc une liste importante d’atouts. En envisageant un monospace familial, il faut absolument prendre la Dacia Lodgy en considération.

Nos clients nous font confiance

Le 21 octobre 2013 M. Pierre P. de MULHOUSE, Haut-Rhin (68) a récupéré sa Dacia Lodgy et a écrit:

Voir + de témoignages
Rappel Gratuit Immédiat!
Données à l'usage exclusif de Qarson. Voir nos mentions légales.

Nos partenaires !