La nouvelle homologation WLTP

Que signifie WLTP ?

Le WLTP (pour “Worldwide Harmonised Light Vehicle Test Procedure”) est une norme d'homologation des consommations qui se veut plus réaliste, mais dont l'application risque de modifier sensiblement les mesures de consommations ainsi que les émissions de CO2 et de substances polluantes par les véhicules.

Les mesures de CO2 résultant des tests WLTP seront mentionnés dans le certificat de conformité du véhicule et permettront d'évaluer le respect par les constructeurs des objectifs d’émissions de CO2 fixés par l'Union Européenne. Ces mesures permettront également de définir le niveau de malus de chaque véhicule.

Une Norme d'essai réaliste

La procédure WLTP fournit des chiffres plus réalistes que le NEDC pour la mesure des émissions de CO2 et de la consommation de carburant. Compte-tenu des conditions de réalisation du WLTP, les chiffres obtenus seront plus élevés que ceux issus de la procédure NEDC. Rien n’a été changé sur les véhicules ; ce sont simplement les normes de test qui ont été améliorées.

Quand le dispositif WLTP entrera-t-il en vigueur ?

Avant septembre 2017, le Nouveau Cycle Européen de Conduite (NEDC) en vigueur depuis les années 1990 – était le protocole d’homologation référent. Le 1er septembre 2018 marque l'entrée en vigueur de la réglementation WLTP.

Ce protocole remplacera progressivement NEDC. Pendant la transition du NEDC au WLTP, les résultats des essais menés avec les deux procédures pourront cohabiter. Quelle est la différence entre les deux protocoles ? En premier lieu, la procédure d'homologation WLTP est plus longue et plus représentative de conditions de conduite réelles que celui du NEDC. Les vitesses d'essai sont plus élevées, la plage des températures testées est plus large et tous les équipements du véhicule sont pris en compte. En synthèse, cela permet d'obtenir des résultats beaucoup plus proches de ceux constatés lors des trajets quotidiens réalisés.

Quelles sont conséquences du WLTP ?

Le changement des mesures d'émissions et des règles d'homologation des voitures auront des impacts sur les consommateurs et les constructeurs. Avec le dispositif WLTP, nous prévoyons une augmentation des valeurs moyennes constatées des émissions de CO2. Les différences constatées dans les résultats permettront aux consommateurs d'avoir une vision plus proche d'une utilisation au quotidien du véhicule. Les chiffres d’émissions de CO2 et de consommation de carburant communiqués sur notre site internet seront beaucoup plus proches de la réalité car cette nouvelle norme a pour objectif de combler cet écart.